Sans feu ni lieu (Fred Vargas)

Publié le par spoil-films-livres

Sans Feu ni lieu est un polar de Fred Vargas.

 

Sans feu ni lieuRésumé :

 

Cette fois, Louis Kehlweiler surnommé « l'Allemand », flanqué de son Bufo de crapaud, tente de sauver Clément Vauquer, un jeune trentenaire, accordéoniste fort niais mais que traquent comme une bête féroce tous les corps de police de Nevers à Paris, car on le croit un prédateur et on l'accuse d'avoir assassiné de façon ignoble au moins deux jeunes femmes.

Marc, Lucien et Matthias, les « Évangélistes » historiens de Vandoosler le « Vieux », flanqués de « Marthe », ancienne prostituée « à la retraite » qui avait tenté l'éducation de Clément quand il était enfant, seront de la partie.

Mais comment innocenter quelqu'un qui était présent lors de chaque crime ?

 

Résumé par chapitres :

 

Chapitre 1 : Louis Kehlweiler, ancien flic à la retraite découvre en ouvrant le journal qu’un second meurtre à été commis dans Paris.

Chapitre 2 à 5 : Clément, jeune homme de 29 ans pas très malin cherche Marthe, une ancienne prostituée qu’il n’a pas vue depuis 15 ans. Il a peur, car la police le cherche et le croit coupable des meurtres récemment commis. Marthe accepte de le cacher.

Chapitre 6 : Marthe va trouver Kehlweiler pour lui demander son aide. Elle lui raconte ce petit garçon désarmé auquel elle a appris à lire avant qu’un jour il ne disparaisse.

Chapitre 7 : Le jour suivant, Louis va trouver Marc Vandoolser et l’embarque pour aller chez Marthe.

Chapitre 8 : Louis interroge Clément. Quelqu’un l’a engagé par téléphone pour venir de Nevers jouer de l’accordéon dans un restaurant. On lui a dit que l’ouverture dudit restaurant était retardée et qu’en attendant, il allait surveiller la moralité des futures serveuses. Lorsqu’il a entendu quelqu’un lire sa description dans le journal, il a compris qu’il s’était fait piéger et est venu trouver Marthe. Sceptique, Louis décide que Clément ira chez Marc, où il n’y a pas de femme à assassiner.

Chapitre 9 et 10. Louis décide d’aller voir ce que pense la police des deux meurtres. Les deux femmes ont été assommées, étranglées et lardées de coups de ciseaux. Il n’y a pas d’autres pistes que Clément.

Chapitre 11, 12 : Clément est déguisé et maquillé et ramené au « taudis » ou logent Marc, son vieux parrain, Lucien et Mathias. Louis pense que si Lucien à été choisit comme tête de turc, c’est que l’assassin le connait et ne l’aime pas.

Chapitre 13 : Kehlweiler pense que d’autres meurtres vont avoir lieu, mais qu’il s’agit d’une série finie.

Chapitre 14 : Kehlweiler rencontre le commissaire Loisel et repère sur les photos des meurtres d’étranges marques près de la tête des victimes.

Chapitre 16 17 : Kehlweiler interroge Clément. A-t-il des ennemis ? Il y a neuf ans, lorsque Clément travaillait dans un institut comme jardinier, il a surpris trois hommes violant une femme et les a faits déguerpir en les arrosant au jet d’eau. Clément pense que l’un d’eux était le jardinier en chef, qu’il surnomme « le sécateur » car il  tailladait les arbres avec son outil.

Chapitre 18 : Kehlweiler par à Nevers et rencontre le capitaine Pouchet pour en apprendre plus. La femme, Nicole Verdot était professeur à l’institut. Un seul de ses agresseurs à été retrouvé, Hervé Rousselet mais celui-ci s’est jeté dans la Loire après avoir tué Nicole à l’hôpital. Aucune preuve n’a pu être découverte contre le sécateur, Jean Thévenin.

Chapitre 19 : A Paris, Kehlweiler rencontre Merlin, l’ancien directeur de l’institut. Celui-ci promet d’essayer de retrouver la trace du sécateur. Le beau-père de Merlin est un vieil homme pervers possédant un atelier dans lequel il fait des statuettes.

Chapitre 20 : Clément sait où est le sécateur : au cimetière Montparnasse.

Chapitre 21 : Marc et Kehlweiler interrogent le sécateur qui nie le viol et les meurtres et n’a plus son sécateur.

Chapitre 22 : En rentrant, Clément est partis. Lucien l’a laissé faire un tour car il est convaincu de son innocence. D’après lui, le tueur choisi ses victimes en fonction du nom des rues et selon leur ordre dans un poème de Nerval. Kehlweiler n’y crois pas. Clément revient.

Chapitre 23 : Un troisième meurtre à eu lieu dans la nuit, dans la rue de l’Etoile comme prédit par Lucien.

Chapitre 24, 25 : Le sécateur n’a pas d’alibi mais nie connaitre Nerval. Clément dit avoir été au cinéma X.

Chapitre 26 : Loisel connait maintenant le nom de son suspect et près de la tête de la troisième victime il y a les marques des doigts de quelqu’un ramassant quelque chose. Kelhweiler parle du poème mais le commissaire n’en tiendra pas compte.

Chapitre 27, 28 : Chez Merlin. Le beau-père sculpte des statuettes de femmes en position soumise. Il a sculpté Nicole Verdot.

Chapitre 29 à 32 : Kehlweiler de souvient du meurtre de Claire Otissier à Nevers, mêmes scène que les meurtres de Paris, l’assassin à été poursuivit par un boulanger. Une statuette le représentant était présente chez le beau-père de Merlin.

Chapitre 33 à 35 : Le boulanger se souvient avoir poursuivit l’assassin en pensant que c’était une femme, il l’avait vu prendre quelque chose de bordeaux et métallique près de la tête de la victime. Pour lui c’était du rouge à lèvre. Pendant ce temps à Paris, Mathias et Lucien surveillent la rue du soleil et celle de la lune.

Chapitre 36 : Kehlweiler retourne voir le beau-père, celui-ci nie les meurtres mais avoue avoir vu le viol aux jumelles. Il a reconnu Rousselet et le sécateur mais pas le troisième homme. Plus tard, le sécateur avait de l’argent, il aurait été payé par le troisième homme. Kehlweiler repart pour le cimetière mais n’arrive pas a entrer. En rentrant en métro, il remarque que des poèmes sont affichés dans les rames. Celui de Nerval a été affiché avant Noël. Kehlweiler se met à croire à cette théorie.

Chapitre 37 : Kehlweiler demande au commissaire Loisel de faire surveiller les rues qui évoquent le soleil noir du poème, mais celui-ci refuse. Le sécateur est introuvable. La surveillance des rues du soleil, du soleil d’or et de la lune s’organise. Le vendredi, Kehlweiler voit Clément jouer aux osselets, le coup de la chance et comprend qu’il ne s’agissait pas d’un bâton de rouge, mais d’osselets.

Chapitre 38, 39 : Marc prend son poste rue du soleil, il repense aux osselets et aux doutes de Kelhweiler sur l’innocence de Clément et quitte son poste.

Chapitre 40 : Marc suit un homme jusqu’à la rue de la comète et intervient lorsqu’il agresse une jeune femme. Il s’agit de Merlin.

Chapitre 41 : Marc explique qu’il a suivit la piste des osselets. Merlin jouait avec Clément à des trucs simples et lorsqu’il la vu, il a remarqué son habileté à jouer avec des pièces de monnaie.

Chapitre 42, fin : Merlin avoue avoir commandité le viol de Nicole car après elle se refusait à lui et les meurtres. Kehlweiler retrouve le sécateur et lui dit qu’il sait pour le viol et qu’il devrait y méditer et regretter. Clément est toujours chez Marc Lucien… il s’y est habitué.

Publié dans livres

Commenter cet article