127 heures

Publié le par spoil-films-livres

127 heures (127 Hours) est un film biographique britannico-américain écrit et réalisé par Danny Boyle et co-écrit avec Simon Beaufoy d'après l'autobiographie Plus fort qu'un roc (Between a Rock and a Hard Place) d'Aron Ralston, mettant en scène James Franco dans le rôle principal.

 

http://1.bp.blogspot.com/_M_8mcGxgUhU/TLEk9XGkpTI/AAAAAAAAABc/DBKuR7Cs0cE/s400/127+Hours+Official+Poster.jpgRésumé :

 

Le 26 avril 2003, Aron Ralston, jeune homme de vingt-sept ans, se met en route pour une randonnée dans les gorges de l’Utah. Il est seul et n’a prévenu personne de son excursion et tout ne va pas se passer comme prévu....

 

Spoiler :

 

Version courte :

 

Après 127 heures de périple, Aron tombe dans une crevasse en entrainant dans sa chute un rocher qui lui coince la main et le poignet. Au bout d'un moment, il doit se couper le bras à l'aide d'un canif pour espérer survrivre. C'est autobiographique, et non, il n'est pas mort.


Version longue : 

 

Un samedi matin, très tôt. Aron Ralston rassemble ce dont il aura besoin dans la journée (barres d’énergie…) mais malgré ses efforts, il ne réussit pas à trouver son couteau suisse pourtant en évidence.

Aron saute dans sa voiture et conduit à travers le désert, la musique à fond, ne s’arrêtant qu’à la nuit. Le lendemain, il repart en vélo et explique à sa camera qu’il veut aller jusqu’à Blue John Canyon. Il rencontre deux filles, Christi et Megan qui sont perdues. Aron leur propose de les aider à arriver à destination. Au bout d’un moment, il leur propose un autre itinéraire, ce qu’elles trouvent bizarre mais qu’elles acceptent étant donner qu’elles le trouvent mignon. Il les fait passer par une crevasse et se laisse tomber jusque dans un lac. Aron filme les filles s’amuser dans l’eau et ensuite ils repartent tous et finissent par se séparer après s’être donné rendez vous à une fête.

Aron commence à escalader tout seul, mais il tombe dans une crevasse et une pierre bloque sa main contre la paroi. Aron tente ensuite de dégager sa main de différentes façons, sans succès. Il est seul, isolé mais continue à plaisanter. La nuit passe, le lendemain Aron commence à avoir des flashbacks sur les choses qu’il aurait préféré avoir fait différemment.

Encore le lendemain, il commence à avoir des hallucinations et à parler à un corbeau. Il n’a presque plus d’eau et rêve d’une tempête qui viendrait inonder le canyon, le délivrant du même coup. Il va droit chez son ancienne petite amie mais elle lui claque la porte au nez. Il se réveille en pleurant et en l’implorant.

Les jours passent et il commence à désespérer. En mal d’eau, il finit par boire sa propre urine. Il délire, pense que depuis le début des temps, ce rocher n’attendait que lui. Il prend conscience qu’il a toujours été un solitaire.  Il pense à sa sœur dont il va manquer le mariage et au fils qu’ils n’aura jamais. Il le voit, en haut du canyon et lui parle. L’enfant lui dit qu’il est un bon père et Aron sait alors ce qu’il lui reste à faire. Malheureusement, il a oublié son couteau suisse alors c’est assez difficile. Il se sert d’une pierre pour tenter de casser l’os… c’est assez horrible et sanglant.

Aron est enfin libre. Déshydraté, amputé et ensanglanté, mais libre.  Il trouve de l’eau et une famille et tendit qu’il oscille entre conscience et inconscience, il est emmené en hélicoptère jusqu’à un hôpital. Aron se voit nageant avec son bras amputé et voit sa future famille. Ensuite, on voit le vrai Aron et l’écran nous dit qu’Aron à vu sa prémonition se réaliser, qu’il a eu un fils Léo avec sa femme Jessica et qu’il continue à faire de l’escalade.

Publié dans films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article